Je fais mes courses avec 200 euros par mois pour une famille de 6

Un peu plus de 200 euros, 215,48 euros pour être exact.  

Nous nous étions fixé comme objectif pour ce mois de mars de ne dépenser que 200 euros en courses alimentaires pour notre famille de 6 personnes. 

Nous voulions nous lancer un défi et nous prouver que nous pouvions vraiment économiser de l’argent sur les dépenses alimentaires. 

Et bien, nous nous en sommes approchés de très près, avec 215,48 euros.

En moyenne, pour nourrir une famille de quatre personnes (avec deux enfants âgés de 8 à 14 ans), il faut débourser à peu près entre 400 et 900 euros par mois en courses alimentaires.

Eh bien avec 6 personnes, pour ce mois de mars, nous sommes à 215,48 euros.

Voici les mesures que nous avons prises pour réduire considérablement le montant de nos dépenses, et les mesures que nous prenons pour maintenir ce montant assez bas.

Nous ne sommes pas à 215 euros toute l’année, car nous avons dû puiser dans nos stocks pour faire nos courses avec un montant si bas.

Mais nous le maintenons sous la barre des 300 euros tout au long de l’année, et ce depuis cinq ans, même avec beaucoup de fruits et légumes. Voici comment !

Je fais mes courses avec 200 euros par mois pour une famille de 5

 

 

Nous planifions des repas qui ne coûtent pas très cher

C’est la clé de notre succès pour ce mois de mars et pour le reste de l’année en général.

Voici un échantillon de ce que nous avons mangé tout au long du mois :

Les petits-déjeuners : des œufs, en alternance avec des flocons d’avoine ou des toasts.  Le week-end, des crêpes faites maison (avec du sucre).

Les déjeuners : Il s’agissait principalement de pâtes, de pommes de terre, de riz, le tout avec des légumes. Les légumes sont surgelés et proviennent de notre stock du congélateur.

C’est à peu près ce que nous faisons aussi pendant les mois classiques.

Les dîners : Principalement une combinaison de légumes, de poulet, de haricots, de riz ou de pâtes, et nous avons eu des côtes de porc un soir (des restes présents dans le congélateur). 

Nous avons également fait du pop-corn pour le dîner environ une fois par semaine. 

Nous n’avons pas eu besoin d’acheter du riz ou des pâtes ce mois-ci car nous en avions assez pour tenir jusqu’à la fin du mois.

L’achat en gros permet d’économiser beaucoup d’argent sur les produits, mais seulement si vous achetez des choses que vous allez vraiment utiliser. 

Voici quelques-unes des choses que nous achetons en vrac :

  • Le bloc de fromage (il peut être congelé)
  • Beurre (peut également être congelé)
  • Farine et sucre,
  • Grands sacs de légumes surgelés, 
  • Bicarbonate de soude, vanille et épices,
  • Filtres à café,
  • Café,
  • Flocons d’avoine,
  • Et d’autres choses encore, en fonction de ce qui est disponible et de ce que nous savons que nous allons utiliser.

 

Comment stocker ces aliments ?

Un congélateur est indispensable pour conserver ces aliments beaucoup plus longtemps.

Des récipients hermétiques pour la farine, le sucre et les flocons d’avoine sont également importants pour conserver la fraîcheur et les protéger des petits insectes.

Nous scrutons les catalogues publicitaires comme des faucons

C’est un élément clé pour apprendre à économiser de l’argent sur vos courses. 

Nous avons recueilli les catalogues des différents magasins pour scruter et trouver les meilleures offres. 

Nous les recevons directement dans notre boîte aux lettres, mais il suffit de se rendre sur les sites internet des magasins pour les télécharger gratuitement.

Nous avons fait de “grosses courses” en début du mois, puis nous avons fait plusieurs petits arrêts tout au long du mois.

Le liste des courses totales :

  • 20 kilos de pommes de terre (en promo), 7,96 euros,
  • Jus de fruits, 15,17 euros,
  • 2 kilos de poitrine poulet, 10.98 euros,
  • Huile d’olive 5,18 euros
  • Barres granola, 7.00 euros,
  • 4 boîtes de haricots, 9.99 euros,
  • 1 pot de sauce piquante, 1.98 euros,
  • 3 pots de sauce tomate, 4,14 euros,
  • Confiture, 5,72 euros,
  • Farine tout usage, 11,48 euros,
  • 8 miches de pain, 9,44 euros,
  • Chips, 2,98 euros. 
  • Bloc de fromage, 25,32 euros,
  • Café, 14,88 euros,
  • Crème fraîche, 4,72 euros,
  • Œufs, 12,71 euros,
  • Céréales pour le petit-déjeuner, 10,11 euros,
  • Tranches de fromage, 4.48 euros,
  • Lait, 25,48 euros,
  • Maïs pour pop-corn, 2.98 euros,
  • Fruits, 18,25 euros.
  • Total des courses : 215,48 euros.

 

En profitant des promotions et en ayant une mentalité de “n’achetez pas à moins que vous ne deviez absolument l’avoir”, nous avons considérablement réduit nos dépenses ce mois-ci !

Le “n’achetez pas à moins que vous ne deviez absolument l’avoir” est essentiel pour maintenir un montant si bas.

Bien sûr, vous n’avez pas besoin d’être aussi strict.

Remarque : toutes les “promo” ne sont pas vraiment des promos. Il est important de connaître le prix normal des articles que vous achetez afin de pouvoir faire la différence entre une promo et une escroquerie.

J’ai une excellente mémoire et je mémorise donc la plupart des prix, mais si ce n’est pas votre cas, je vous recommande de garder une liste des articles que vous achetez régulièrement avec leur prix normal.

Les magasins ont tendance à proposer des promos sur certains produits à certaines périodes de l’année. 

Par exemple, vous trouverez souvent de la dinde en promo à Noël. 

En suivant les périodes de promos, vous pouvez faire des réserves sur les produits que vous utilisez régulièrement.

 

Le fait maison

Vous économiserez beaucoup d’argent en préparant tout vous même. 

En plus, les produits faits maison sont beaucoup plus sains que les produits achetés en magasin, qui sont généralement pleins de pseudo-aliments.

Vous n’avez pas le temps ?

Voici la solution. 

Réservez une journée par mois pour cuisiner et congeler une variété de repas. 

Les soupes (ou au moins les bases de soupe comme le bouillon de poulet), les biscuits, les lasagnes, les repas à base de viande, et beaucoup d’autres choses peuvent être préparés et congelés à l’avance.

Puis, les jours où vous n’avez pas le temps de cuisiner, il vous suffit de les mettre au four ou dans la mijoteuse pour les réchauffer facilement. 

Cela vous aidera à économiser de l’argent et à manger plus sainement, même les jours où vous serez trop occupé pour cuisiner.

 

Nous avons utilisé notre stock de nourriture

Bien que nous n’ayons pas touché à notre réserve d’urgence, nous avons parcouru le garde-manger et le congélateur à la recherche de tout ce qui pouvait servir à la préparation d’un repas.

 

Nous avons fait preuve de créativité

Quand vous êtes confronté à des ressources alimentaires limitées, il est important d’utiliser votre esprit créatif pour assembler des choses que vous ne feriez pas normalement.  

 

Si possible, cultivez un jardin

Cultiver ses propres légumes et fruits permet d’économiser beaucoup d’argent. En août, notre jardin sera rempli de pommes de terre prêtes à être mangées.

Même un simple plant de tomates sur le patio ou un plant d’aneth dans la cuisine peut aider à réduire les coûts alimentaires et vous donner des aliments frais et sains.

 

En conclusion 

Notre mois de mars s’est bien passé dans l’ensemble.  

Les enfants ne se sont pas beaucoup plaints.

Nous avons mangé un peu plus de pâtes que d’habitude, mais pas non plus beaucoup plus.

La principale chose que j’ai apprise de cette expérience est que nous pouvons effectivement réduire notre facture de courses, et je parie que vous pouvez faire de même !

Dans la lignée des articles pour faire vos courses avec peu d’argent, vous pourrez aussi apprécier :

Je fais mes courses avec 200 euros par mois pour une famille de 5

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.