J’ai fait mes courses avec 132 euros par mois avec une famille de 5

Le mois de février dernier, notre famille a décidé de ne pas dépenser d’argent pour les produits non essentiels.

Mon mari et moi-même avons plusieurs objectifs financiers en tête, comme payer comptant l’achat d’une nouvelle voiture d’occasion, prendre des vacances pour notre 10e anniversaire de mariage et rembourser le crédit de notre maison. 

Après avoir analysé nos finances, je savais que nous ne pourrions pas réaliser tous ces objectifs sans faire quelque chose. 

Nous avons donc accepté le défi “zéro dépense”.

Nous allons geler nos dépenses et changer nos mauvaises habitudes financières.

Pendant le mois de février, nous ne dépenserons de l’argent que pour des nécessités absolues, en mangeant principalement des aliments provenant de notre garde-manger et sans faire de shopping. 

Cela signifie qu’il faudra planifier les repas de manière créative et se contenter de ce que nous avons déjà. 

En tant qu’utilisatrice de bons de réduction, j’ai un garde-manger assez bien garni, donc ce défi sera une bonne raison d’utiliser ce que nous avons stocké.  

Nous avons dressé une liste de ce qui est une dépense autorisée ou pas.

Ce que nous considérons comme des nécessités :

  • Lait et produits laitiers,
  • Produits frais,
  • Pain,

Ce que nous ne considérons pas comme des nécessités :

  • Manger à l’extérieur / commander des repas,
  • Café (heureusement, nous en avons assez à la maison pour tenir 1 mois, sinon je ne survivrais pas)
  • Alcool,
  • Vêtements,
  • Jeux ou jouets,
  • Divertissement,
  • Passe-temps,
  • Achats en ligne,

Le shopping étant l’un de mes passe-temps favoris, je sais que ce sera un vrai défi pour moi, mais je me concentre sur nos objectifs financiers à long terme. 

J’ai fait mes courses avec 132 euros par mois avec une famille de 5

 

Première semaine :

Je suis ravie d’annoncer que nous avons passé les sept premiers jours avec absolument zéro dépense et pas un seul voyage au drive des restaurants, au magasin ou au marché.

Honnêtement, une semaine sans achats ni dépenses ne m’a pas semblé très difficile et cela m’a déjà rendue plus attentive à l’argent que je dépense. 

Dans une semaine classique, j’aurais déjà fait au moins un voyage au magasin. 

Mon mari a lutté contre l’envie d’acheter de la nourriture à la boulangerie près de son travail et j’ai résisté à toutes mes envies de café. 

Cette semaine, j’ai réalisé qu’une grande partie de nos dépenses concerne les petits achats de la semaine, comme les snacks et le café, qui s’additionnent vraiment avec le temps. 

J’estime que nous avons déjà économisé entre 50 et 70 euros au cours de notre première semaine.

Mon plus grand défi :

Cette semaine, je n’ai plus de cigarettes (ma mauvaise habitude depuis mes 18 ans) et je ne peux pas en acheter car ce n’est pas un besoin essentiel. 

J’ai arrêté de fumer quand j’étais enceinte et que j’ai allaité chacun de mes enfants (j’ai trois enfants au total), mais j’ai repris cette mauvaise habitude il y a environ un an. 

J’ai déjà arrêté de fumer plusieurs fois et ce n’est jamais agréable. 

Mais je suis déterminée à passer le mois de février à ne faire que des achats de première nécessité. 

Ma santé et mon portefeuille me remercieront d’avoir abandonné cette horrible habitude.

J’ai hâte d’entamer la deuxième semaine et j’ai déjà planifié nos repas. 

Je vais devoir courir au magasin pour acheter du lait, du fromage, des bananes et de la salade. 

J’ai quelques coupons de réduction pour les produits laitiers, donc je prévois de dépenser quelques euros au magasin. 

 

Deuxième semaine :

La deuxième semaine de février a été formidable ! 

Notre total de dépenses pour la semaine entière était de 21,62 euros. 

Nous avons manqué de lait deux fois cette semaine, alors j’ai fait des courses en magasin et j’ai dépensé au total 1,62 euros en utilisant des coupons de réductions. 

L’un des collègues de mon mari doit payer les frais d’enterrement de son nouveau-né et son bureau a lancé une collecte pour aider sa famille. 

Nous avons décidé de faire un don de 20 euros, même si c’est le mois “zéro dépense”, car il est important pour nous d’aider les autres quand nous le pouvons.

J’ai utilisé mes compétences en matière de coupons de réduction pour acheter nos produits de première nécessité au prix le plus bas possible. 

J’ai utilisé une carte-cadeau de 20 euros et des coupons de réduction pour un poulet rôti, une tarte aux pommes et des pommes de terre.

Coût nul avec la carte-cadeau.

J’ai fait un deuxième voyage cette semaine pour acheter d’autres produits laitiers, des couches et des produits frais, pour un total de 50 euros.

Nos enfants ont eu leurs vacances d’hiver et je voulais m’amuser avec eux sans dépenser d’argent. 

Nous sommes allés à la bibliothèque pour emprunter quelques livres et avons fait plusieurs activités gratuites ensemble.

Mes enfants m’ont supplié de commander MacDo, mais je leur ai expliqué une nouvelle fois l’importance pour notre famille de ne pas dépenser d’argent pour des choses dont nous n’avons pas vraiment besoin.

Si je ne relevais pas le défi “zéro dépense”, j’aurais acheté une mijoteuse en solde et fait le plein de poulets et de légumes surgelés qui étaient en promo cette semaine. 

Nous aurions également commandé un gâteau pour la Saint-Valentin. 

Ces deux semaines de non-dépense ont été assez simples et nous n’avons pas encore l’impression d’avoir dû faire des sacrifices. 

Je suis déjà devenue plus attentive aux petites choses pour lesquelles je dépense de l’argent tout au long de la semaine, comme le café ou les fast-food. 

 

Troisième semaine :

Cette troisième semaine s’est très bien déroulée.

J’ai fait une très bonne sortie au magasin et j’ai acheté tous nos produits essentiels pour seulement un quart de leur prix avec des coupons de réduction. 

J’ai eu beaucoup de chance !

Les deux premières semaines ont été très faciles, mais maintenant ça devient plus difficile.

Mon mari et mes enfants commencent à se lasser de ce défi et sont prêts à en finir. 

Mais l’argent que nous ne dépensons pas s’accumule et nous avons hâte de relever ce défi en famille pendant tout le mois. 

 

Dernière semaine :

Je dois admettre que ma famille est très contente que ce soit terminé. 

Mais je suis vraiment heureuse que nous ayons relevé ce défi, surtout en voyant combien d’argent nous avons économisé.

Ce que nous avons acheté :

Courses – 132 euros de nourriture, mais j’ai utilisé des coupons de réductions pour minimiser les dépenses.

Don pour le collègue de mon mari – 20 euros

Total des dépenses – 152 euros.

 

Combien avons-nous économisé ?

Au cours d’un mois normal, le salaire de mon mari reste dans notre compte courant pour payer les factures et tout l’argent supplémentaire que je gagne est utilisé pour payer les courses, les repas au restaurant, les divertissements, etc. 

À la fin du mois, nous avions 768 euros de plus dans notre compte bancaire ! 

 

Que ferons-nous avec les économies réalisées ?

L’argent supplémentaire ira directement sur notre compte d’épargne pour nous aider à atteindre nos objectifs financiers.

 

Ce que nous avons appris

Nous avons réalisé que deux semaines sans dépense sont très faciles, mais que quatre semaines sont beaucoup plus difficiles. 

Je pourrais facilement faire deux semaines de non-dépense, n’importe quel mois, mais je vais sérieusement envisager de refaire ce défi pendant un mois entier. 

J’ai découvert que grâce à mes compétences en matière de coupons de réductions et à mes réserves, nous pouvons survivre avec très peu d’argent si cela s’avérait nécessaire. 

J’ai également pris conscience que le shopping est pour moi un passe-temps qui coûte de l’argent. 

Même si j’économise de 50 à 90 % lors de ces sorties shopping, je dépense quand même de l’argent. 

J’ai réalisé que je devais limiter mes sorties au magasin à moins d’une fois par semaine et je dois vraiment m’en tenir à ma liste de courses. 

Dans la lignée des articles pour faire vos courses avec peu d’argent, vous pourrez aussi apprécier :

J’ai fait mes courses avec 132 euros par mois avec une famille de 5

1 commentaire
  1. Agneessens dit

    Vis ma vie de pauvre en résumé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.