Comment désactiver vos hormones pour perdre du ventre ?

La question est posée, comment désactiver vos hormones pour perdre la graisse du ventre (aussi nommée graisse abdominale ou viscérale) ?

Toute personne qui a de la graisse au niveau du ventre sait non seulement à quel point elle peut être inesthétique et peu attrayante, mais aussi qu’il est vraiment difficile de s’en débarrasser.

Vous pouvez faire tout ce qui vous semble correct avec votre régime alimentaire et vos exercices, mais la graisse au niveau du ventre refuse de disparaître. 

En plus d’être frustrant, cela peut aussi vous rendre mal à l’aise vis à vis de  votre apparence physique.

Mais il y a une raison pour laquelle la graisse du ventre est si difficile à éliminer : vos hormones.

Ce que vous mangez et la quantité importe beaucoup, mais si vos hormones ne sont pas équilibrées, vous livrerez une bataille perdue d’avance. 

Dans cet article, je vais vous expliquer les méthodes qui vont vous permettre d’utiliser vos hormones afin de rapidement perdre la graisse au niveau de votre ventre.

Comment désactiver vos hormones pour perdre du ventre ?

 

Ajoutez du Pourpier à votre salade

Le pourpier est surtout connu comme étant une mauvaise herbe. Mais il s’agit en fait d’un légume comestible et très nutritif.

Le pourpier est un légume vert à feuilles qui peut être consommé cru ou cuit.

En fait, le pourpier regorge de toutes sortes de nutriments, dont notamment des acides gras oméga-3.

Et il faut savoir que le pourpier est beaucoup plus riche en acides gras oméga-3 et mélatonine que tous les autres légumes verts.

Ces nutriments permettent de lutter contre les problèmes de consommation excessive de fructose – vous pouvez trouver du fructose dans les sucres de table, les boissons et produits sucrés industriels.

Pour faire simple, il permet de faire disparaître la graisse du ventre ! Vous pouvez l’ajouter dans vos salades ou dans vos soupes.

 

Faites de l’entraînement fractionné à haute intensité ou HIIT

Les personnes qui font de l’exercice de façon intelligente utilisent des entraînements par intervalles à haute intensité pour perdre du poids. 

Pourquoi ? 

Parce que l’entraînement par intervalles à haute intensité (aussi appelé HIT ou HIIT) fonctionne vraiment quand on veut perdre du poids. 

Même les chercheurs scientifiques ont découvert que l’entraînement HIIT pour la perte de poids fonctionne vraiment.

Le fait de pratiquer le HIIT permet de diminuer le taux de cortisol dans votre corps, ce qui permet de perdre du poids.

En comparaison, si vous faisiez de la course à pied, votre taux de cortisol serait 2 à 3 fois plus élevé. 

 

Évitez l’alcool.

En un mot, oui, boire de l’alcool vous fera prendre du poids au niveau du ventre. Il existe de nombreuses raisons à cela, notamment :

  • L’alcool est riche en calories,
  • Les calories des alcools sont des calories videselles n’aident pas le corps à répondre à ses besoins nutritionnels.
  • L’alcool interfère avec les mécanismes de combustion des graisses du corps.

➤ Découvrez aussi Comment désactiver ses hormones pour perdre du poids

 

Mangez suffisamment de bonnes protéines

Votre poids est régulé par votre cerveau, en particulier par une zone appelée hypothalamus.

Pour que votre cerveau puisse déterminer quand et combien il doit manger, il traite plusieurs types d’informations.

Certains des signaux les plus importants pour le cerveau sont les hormones qui changent en réponse à l’alimentation.

Un apport en protéines plus élevé augmente en fait les niveaux des hormones de satiété (réductrices d’appétit) tout en réduisant les niveaux d’hormone de la faim.

Cela conduit à une réduction importante de la faim et c’est la principale raison pour laquelle les protéines vous aident à perdre du poids. 

Cela vous fait automatiquement moins manger de calories.

Optez pour des protéines aux propriétés anti-inflammatoires, comme les lentilles et autres légumineuses, si vous les tolérez ; les fruits de mer à faible teneur en mercure, comme le saumon, la morue et la truite arc-en-ciel ; et les viandes sauvages, si vous les mangez, comme le sanglier.

 

Supprimez les intolérances alimentaires les plus courantes : gluten et produits laitiers principalement.

Il se passe rarement une journée sans nouvelles affirmations selon lesquelles le régime sans gluten peut vous aider à perdre du poids. 

Des célébrités allant d’Oprah Winfrey à Miley Cyrus (et Elisabeth Hasselbeck, diagnostiquée de la maladie cœliaque) affirment avoir perdu du poids sans gluten. 

Sur la base de ces témoignages, de nombreuses personnes ont adopté un régime sans gluten pour perdre du poids.

Le cardiologue Dr William Davis, auteur de Wheat Belly, précise que ses patients perdent régulièrement du poids – généralement entre 6 et 9 kg – lorsqu’ils abandonnent le gluten de leur alimentation.

Qui plus est, la recherche suggère que le fait de se passer de gluten permet de réduire la graisse abdominale.

➤ Découvrez aussi comment tromper vos hormones pour perdre du poids

 

Limitez votre consommation de fructose 

Le fructose est le sucre le plus nocif du point de vue métabolique. Il est naturellement présent dans les fruits, le miel et certains légumes.

Dans un régime alimentaire occidental typique, les principales sources de fructose proviennent des aliments transformés et des boissons sucrées.

« Lorsque vous consommez des quantités excessives de fructose et que votre corps ne peut pas le décomposer, il forme des acides gras libres, qui sont comme de petites gouttelettes de graisse qui se déposent ensuite dans votre foie et entraîne une résistance à l’insuline et à la leptine », précise le Docteur Jivan.

Le fructose n’envoie pas de messages à votre cerveau pour lui préciser que vous n’avez plus faim. Vous avez donc toujours l’impression d’avoir faim.

Limitez vos fruits aux citrons, limes, avocats et olives. Réduisez le fructose pour perdre la graisse au niveau de votre ventre.

 

Ne stressez plus !

Malheureusement, la vie est stressante.

Les recherches suggèrent qu’une augmentation du stress, qui augmente le taux de cortisol, entraîne une suralimentation et une prise de poids chez certaines personnes. 

Il s’avère que les personnes atteintes de troubles métaboliques graves impliquant une production excessive de cortisol, comme le syndrome de Cushing , ont une augmentation malsaine de la graisse abdominale.

Sachez aussi que “la graisse du stress” se concentre principalement dans l’un des endroits de votre corps où il est le plus difficile à perdre, à savoir votre ventre.

Voici quelques idées pour lutter contre le stress : 

Faites l’amour. 

Plus nous le faisons, plus notre cerveau libère des endorphines.

Faites-vous masser. 

Le massage stimule les nerfs, ce qui fait baisser nos niveaux d’hormones du stress

Jouez

Qu’il s’agisse de reconstituer un puzzle de 1 000 pièces ou de faire de la luge avec vos enfants, le jeu nous distrait de nos soucis et nous offre un refuge temporaire contre le stress. 

 

Dormez suffisamment

C’est vrai : le manque de sommeil peut vraiment affecter votre poids. Dormir permet de maintenir le cortisol et l’insuline sous contrôle.

Et vous avez besoin de 7 à 8,5 heures de sommeil ininterrompu pour brûler la graisse viscérale.

Les experts s’accordent à dire que le sommeil est tout aussi important pour la santé et le bien-être que le régime alimentaire et l’exercice physique.

➤ Découvrez aussi La méthode militaire pour dormir en 10 secondes

 

Augmentez vos taux d’adiponectine

L’adiponectine est une hormone créée par les cellules graisseuses de votre corps. Elle améliore la sensibilité à l’insuline et nous aide à perdre du poids.

Plus vous avez d’adiponectine dans votre sang, plus vous brûlez des graisses.

Pour augmenter l’adiponectine dans votre sang, vous pouvez consommer des pistaches, des graines de citrouille, des avocats, des noix, des olives et de l’huile d’olive.

Consommez 35 à 50 grammes de fibres par jour et envisagez de prendre un supplément de magnésium. 

 

Testez le jeûne intermittent

Pour beaucoup, l’un des principaux avantages du jeûne intermittent est sa simplicité.

Il permet de diminuer et supprimer efficacement la graisse abdominale.

Le but est de créer une fenêtre de jeûne qui permettra de brûler les graisses. 

Optez pour une fenêtre de jeûne de 16 ou 18 heures.

Plutôt que de compter les calories, le jeûne intermittent exige simplement que vous lisiez l’heure.

Comment désactiver vos hormones pour perdre du ventre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.