Comment faire toutes vos courses avec 40 euros par semaine ?

Quand je dis qu’il est possible de manger de manière saine et savoureuse, on me demande immédiatement : 

D’accord, mais pour combien ? 

Et je leur réponds, voici comment.

Déjà, les pseudo-aliments (snacks sucrés, salés et gras, les sodas, les yaourts à boire…) ne nourrissent pas, donc dépenser de l’argent pour ces aliments ne vous apportera pas grand-chose. 

Ensuite, les aliments riches, comme le bœuf ou les côtelettes d’agneau, coûtent cher. 

Alors… qu’est-ce que je fais ?

La solution est de prendre un aliment brut et sans valeur, et de le transformer dans la cuisine en un plat de grande valeur. 

C’est la mission des cuisiniers. 

Et cela devrait être votre mission à vous aussi.

Ne vous attendez pas à avoir un plat 3 étoiles au guide Michelin du premier coup. 

Concentrez-vous d’abord sur la transformation d’un aliment que vous ne mangeriez pas tel quel.

Vous trouverez la liste des courses à 40 euros pour une semaine en bas de l’article.

Comment faire toutes vos courses avec 40 euros par semaine ?

Qu’est-ce qu’un aliment sans valeur ?

Quand je dis prendre un aliment sans valeur, je ne veux pas dire prendre un pseudo-aliment. 

Prenez des aliments qui ont une grande valeur nutritionnelle, mais qui ne sont pas savoureux.

C’est l’équation magique.

Un aliment qui n’est pas considéré comme savoureux sera très souvent bon marché (car peu acheté). 

Mettez-vous ensuite à la cuisine et transformez-les en quelque chose d’irrésistible pour le palais. 

Par exemple, si vous allez chez le boucher et que vous ne pouvez pas vous permettre les coupes maigres, acheter du foie de veau, des rognons ou du poulet, etc. 

Une fois, j’ai même demandé, avec un visage d’enfant, s’ils avaient des os… et ils me les ont donnés gratuitement.

Tous ces aliments ont une grande valeur nutritionnelle.

En fait, ils nourrissent même plus que les coupes les plus appétissantes. 

Ils vont vous apporter santé, satiété et énergie, pour un prix modique. 

  • Alors pourquoi personne ne les achète ? 
  • Pourquoi sont-ils si bon marché ? 

Essentiellement à cause des préjugés. Je comprends que quand vous voyez le cerveau, avec ses rainures, et sa texture … cela vous repousse. 

Votre mission lorsque vous allez en magasin est d’obtenir les aliments les plus denses sur le plan nutritionnel au prix le plus bas. 

 

Mangez-vous trop ?

Si la majeure partie de votre alimentation est constituée de pseudo-aliments, vous mangez beaucoup, car vous mangez des choses dont vous n’avez pas besoin.

Ne vous inquiétez pas, ça m’est aussi arrivée. 

Manger trois fois plus que les autres était normal. 

Mon corps sentait que j’avais besoin de manger plus et déclenchait le signal de la faim. 

Si vous voulez apaiser la faim, vous devez inclure des aliments qui procurent de la satiété, mais qui ont aussi beaucoup de nutriments. 

C’est pourquoi j’ai sélectionné ces aliments denses en nutriments et très bon marché.

 

La aliments

Je vais passer en revue les groupes alimentaires pour vous présenter ceux qui ont le meilleur rapport satiété/prix.

Poisson

Parmi les poissons, le poisson bleu est le plus précieux sur le plan nutritionnel, en raison de sa forte teneur en oméga 3.

Voici des exemples de poissons bleus (Liche; Espadon; Saumon; Rouget; Sardine; Maquereau).

L’acide gras oméga 3 procure à parts égales satiété et sensation de bien-être. 

Mais il existe des poissons bleus, comme le saumon ou le bar, qui sont très chers.

Notre consommation de poisson sera donc limitée à quelques fois par semaine. 

Je vous recommande d’opter pour des petites sardines ou des maquereaux. 

 

Viande

Comme je l’ai dit plus haut, oubliez les morceaux maigres et concentrez-vous sur les moins appréciés.

  • Organes et abats : abats, poumon, foie, reins, tripes. 

Aucun d’entre eux ne coûte très cher et je doute que vous puissiez en manger plus de 300g en une seule fois.

 

  • Os : jambon de porc, veau, agneau. 

Toutes sont bonnes et nutritives. 

Loin de ce que vous pensez, les os ne sont pas de la nourriture pour chiens. 

Mais dans la plupart des boucheries, soit ils les donnent si vous achetez autre chose, soit ils vous font payer 1€ pour plusieurs os.

 

  • Tendons : mains, oreille, articulation. Je ne sais pas lequel est le plus savoureux, ou le moins cher.

 

  • Coupes dures : pour les ragoûts, tels que le flanc ou le jarret.

 

  • Le poulet entier : Vous pouvez profiter de la carcasse pour des bouillons (soupes, ragoûts).

Vous pouvez manger les poitrines avec des pommes de terre et des oignons, séparer les cuisses et les hacher pour un riz au poulet et aux légumes.

Vous pouvez ensuite déchiqueter les ailes pour une soupe par exemple.

 

  • J’omets volontairement la charcuterie, car je ne la considère pas comme une viande froide saine d’une manière générale. 

 

Les fruits

Quant aux fruits, ils peuvent être cuits, mais il n’y a pas grand chose à ajouter… 

Les manger tels qu’ils sont offerts par la nature sera la meilleure option. 

Si vous pensez qu’ils sont chers, c’est que vous ne les achetez pas au bon endroit, ni en saison.

Les fruits en général contiennent une grande quantité d’eau, qui rassasie, et le sucre qu’ils contiennent favorise la salivation. 

C’est pourquoi il est préférable de les consommer avant le repas, éventuellement pendant la cuisson, plutôt qu’en dessert. 

Surtout si vous voulez commencer à manger moins.

 

Les légumes

Et nous arrivons au plat principal. 

Je crois qu’un cuisinier montre sa maîtrise lorsqu’il cuisine des légumes. 

C’est de loin l’aliment qui a le plus à gagner, ou le plus à perdre en cuisine. 

Il est difficile de trouver des légumes chers, mais je vais essayer d’en mettre certains en évidence. 

La moins chère en termes de rapport satiété/prix est sans aucun doute la pomme de terre. 

Ensuite, les légumes à feuilles vertes apportent également une grande contribution nutritionnelle : blettes, épinards, endives, laitues. 

Les plus chers seront : tomates, poivrons, courgettes. 

Oui, je sais que les plus chers vous semblent les plus délicieux, mais ne désespérez pas. 

Il existe d’innombrables astuces pour rendre une blette beaucoup plus appétissante qu’une tomate.

 

Les œufs

Si je devais choisir un seul aliment, ce serait sans aucun doute les œufs. 

Il n’y a pas d’aliment dans la nature qui ait plus de contenu nutritionnel et plus de valeur que les œufs. 

C’est également l’un des aliments les moins chers que vous pouvez acheter. 

Et comme si cela ne suffisait pas, sa polyvalence dans la cuisine est énorme. Il peut être utilisé pour tout.

 

Les légumineuses

Pois chiches, lentilles, haricots, petit pois…

Ils sont un aliment à prendre en compte lorsqu’il s’agit de bien manger et de faire des économies. 

Vous pouvez leur ajouter des aliments très bon marché et très nutritifs : boudin, lard, oreille, œuf, carotte, pomme de terre, poulet. 

 

Céréales

Vous devriez en envisager trois : les pâtes, les flocons d’avoine et le riz. Qu’elle soit complète ou non dépend des goûts de chacun.

Les flocons d’avoine fournissent plus de nutriments par calorie que les autres céréales. 

Le riz est peut-être la céréale à laquelle nous sommes le mieux adaptés. Le taux d’allergie au riz est assez faible et, à l’exception de sa consommation excessive (1kg par jour), la teneur en arsenic ne semble pas être pertinente.

Il possède une importante polyvalence culinaire et obtient de bons résultats dans le rapport satiété/prix.

 

Faites attention à la valeur relative

Beaucoup de personnes ont peur lorsqu’ils voient le prix de l’ail en vrac. 

Habitués à acheter un filet pour quelques euros, quand ils voient qu’en vrac ils coûtent beaucoup plus cher, ils lèvent les mains au ciel. 

Ce qu’ils ne savent pas, c’est que dans cette maille il est écrit : 200g. 

Ils paient deux fois plus cher sans le savoir. 

Et surtout, sans savoir si cela compte vraiment.

Chaque centime compte, mais économiser sur l’ail n’est pas la même chose qu’économiser sur les pommes de terre. 

200g d’ail peuvent vous durer… un mois. 

Or, 200g de pomme de terre, c’est moins que le poids d’une seule pomme de terre, que l’on mange en une seule portion.

Vous devez penser à la durée de vie de la nourriture que vous avez achetée avec cet argent. 

Par exemple, la bonite est plus chère que le maquereau, mais 1kg de bonite peut vous servir pour 5 repas et 1kg de maquereau…pour 3 repas. 

Et même ainsi, les deux sont beaucoup moins cher que la sole, dont on peut manger plus d’un demi-kilo en un seul repas.

Concentrez vos efforts pour économiser sur ce que vous mangez chaque jour et ne vous préoccupez pas tant de ce que vous mangez de temps en temps ou de ce qui dure longtemps. 

Par exemple, prêtez une attention particulière au prix des fruits et légumes. 

Elle varie beaucoup d’un magasin à l’autre, de la qualité, d’une saison à l’autre, d’une variété à l’autre. 

 

Ma liste de courses à 40 euros pour une semaine

C’est compliqué de faire un menu pour une seule semaine, car il y a des choses que l’on achète en grande quantité et qui nous durent un mois. 

Ils peuvent même vous durer un an, comme les épices.

Pour tenir compte du calcul hebdomadaire, je vais omettre le coût des “bases” : sel, épices, ail. 

Gardez à l’esprit la saison. En hiver, vous mangerez plus de légumes et en été plus de fruits. 

Quand vous avez à peine 40 euros par semaine pour manger, la variété ne doit pas être la priorité, mais quand même, rappelez-vous qu’en cuisine, c’est vous qui pouvez transformer les mêmes aliments en plats différents.

    • Foie de Boeuf, 400 grammes, 2,75 euros,
    • Lard fumé, 7.73 €/kg, 1 kilo,
    • Os (bœuf, porc) – Offert par le boucher,
    • Sardines, 4.48 €/kg – 1 kilo,
    • Oeufs, 2,47 euros la douzaine,
    • Salade, 0,99 euro la pièce, 1 pièce,
    • Tomate, 2,99 €/kg, 1 kilo,
    • Poivron, 2 euros,
    • Oignon 1,00 €/kg, 1 kilo,
    • Poireaux 1,90 €/kg, 1 kilo,
    • Carottes, 1,49 euros le kilo,
    • Pommes de terre, 0,99 euro le filet de 1,5 kilos,
    • Poires, 1,69 € le kilo,
    • Pommes, 1,89 euros, les 2 kilos,
    • Riz, 1,98 €/kg, 1 kilo,
    • Pois chiches, 0,83 euro les 500 grammes,
    • Flocons d’avoine, 1,10 euros,
    • Beurre, 1,55 euros,
    • Huile d’olive, 3,79 euros, 50 cl,
  • Total des courses, 41,64 euros.

Dans la lignée des articles pour faire vos courses avec peu d’argent, vous pourrez aussi apprécier :

Comment faire toutes vos courses avec 40 euros par semaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus